Dans la lignée de Deezer, la plate-forme française Jiwa propose à partir d’aujourd’hui des centaines de milliers de titres musicaux à l’écoute gratuite en streaming.

[Image: 00DA000000092619.png]

Deezer continue de faire des émules, et de qualité avec Jiwa qui a eu le temps de se préparer après une phase de bêta test à laquelle ont pu participer plusieurs milliers de personnes. Les similitudes entre le ” précurseur ” et le nouveau venu sont en effet plutôt flagrantes mais sans doute échaudé par les débuts polémiques de Deezer, Jiwa a fait les choses dans les règles de l’art en obtenant avant son lancement officiel, l’aval de la plus grande major du disque, Universal Music.

Les artistes, auteurs-compositeurs et maisons de disques sont rémunérés par la publicité et Jiwa de se présenter ainsi comme ” un formidable outil de lutte contre le piratage “, selon les mots de Thierry Rueda, président de la société éponyme qui ” connaît la musique ” puisqu’il est également le fondateur de deux labels (Omnisonus Apricot et Inca).

Jiwa, nouvel acteur de la musique gratuite qui vaut le détour
Pour le reste, Jiwa reprend quelques bons éléments de Deezer avec une qualité sonore au rendez-vous. Se voulant un service communautaire d’écoute de musique en streaming gratuite et illimitée, Jiwa offre à ses utilisateurs la possibilité de créer des playlists, les partager et voire les publier ailleurs (blog, MySpace, Facebook), suggérer leurs coups de coeur, échanger autour de leur goût commun pour la musique et sur Jiwa, tous les genres musicaux ont droit de cité (pop-rock, chanson française, classique, jazz, hip-hop, etc.).

Même si c’est un peu sur air de déjà vu, beaucoup d’autres choses sont à découvrir sur Jawa, sans doute l’effet de surprise Deezer en moins.

http://www.jiwa.fm/