smartphone-and-tv

Une récente étude vient de démontrer que les particuliers et les professionnels passent beaucoup plus de temps devant leur smartphone que devant leur poste de télévision, leur ordinateur et leur tablette tactile.

Le smartphone, l’écran le plus utilisé en journée

Aujourd’hui, la majorité des passionnés de NTIC passent beaucoup plus temps devant l’écran de leur smartphone que devant la télévision, selon les résultats de l’étude récemment menée par l’entreprise Millward Brown. Le sondage portait sur l’utilisation des différents écrans actuellement disponibles sur le marché, auprès de 12 000 personnes réparties dans 30 pays. Les personnes ainsi questionnées ont affirmé passer beaucoup plus de temps devant l’écran de leur smartphone que devant la télévision, qui, pendant des dizaines d’années, accaparait l’attention des téléspectateurs. Plusieurs motifs ont été évoqués afin de justifier cette tendance, entre autres une meilleure interaction entre les utilisateurs de smartphone — notamment ceux qui sont présents dans les réseaux sociaux — ou le suivi en temps réel des dernières actualités.

Le smartphone, loin devant les autres écrans

D’après les analyses menées par l’entreprise d’études de marché Millward Brown, une personne utilisant un smartphone passe en moyenne 2 heures 27 minutes par jour devant son écran, contre 1 heure 53 minutes devant son poste téléviseur, et ce, pour un temps total de 417 minutes devant un écran. En journée, le smartphone se classe à la première place des écrans les plus utilisés dans le monde, qu’ils soient neuf, d’occasion ou ayant subi des réparations auprès des sites spécialisés comme Fixphonia. Il est suivi par les ordinateurs portables, pour une durée moyenne de 108 minutes en journée, puis par la télévision avec 113 minutes, et enfin, par les tablettes tactiles pour une moyenne de 50 minutes. Par contre, en soirée, notamment en prime time, c’est-à-dire entre 21 h et 23 h, la télévision reprend la tête du classement.

Un impact dans le domaine de la publicité

Étant donné l’utilisation croissante des smartphones, aussi bien par les particuliers que par les professionnels, les annonceurs orientent désormais leurs campagnes publicitaires sur les smartphones. En effet, jusqu’en 2013, ces annonceurs ont concentré 66 % de leurs dépenses publicitaires aux spots télévisés, contre 4% seulement pour les smartphones et les tablettes. D’après les estimations, notamment avec l’accroissement de l’utilisation des smartphones, ce dernier chiffre atteindra 12 % d’ici 2016, tandis que la part pour la télévision diminuera pour s’établir à seulement 60 %.